Trail des Avals: Courchevel 27/07/08

dsc28631.jpg

Me voila à 08h00 du mat. au départ du « trail des Avals » à Couchevel: 30km avec 1850m de D+, un trail de haute montagne sublime avec des paysages magnifiques et grandioses… On part de Courchevel 1600 pour arriver à Couchevel 1300 (Le Praz), ce qui nous donne un D- de 2100m avec un passage à 2500m d’altitude.

L’ambiance est sympathique et bonne enfant, nous sommes 70 au départ; il est encore tôt mais la température est idéale: ça ne part pas super vite et je me retrouve dans les 15 premiers. Après l’expérience du trail précédant à Arèches, j’avais sorti pour l’occasion les bâtons de randonnée histoire de ne pas trop forcer sur les cuisses en montée et d’alléger les appuis en descente…Au bout de 300m, on rentre dans une forêt et on commence a montée par un chemin de randonnée puis des pistes de ski de fond et après environ 3kms, on attaque les pites de ski alpins.On alterne course et marche sur un rythme assez élevé et j’essaie de rester un peu au contact de ceux qui me précèdent: mais ils ont l’habitude de ces grosses bosses et prennent un peu davance…

dscn0006.jpg On courre en semi- autonomie, j’ai donc le sac à eau avec quelques gels et le matériel recommandé par les organisateurs: couverture de survie, K-way, sifflet. Après le 1er ravito le parcours est plus roulant, on en profite pour récupérer un peu…On file sur un single track, avec au loin les glaciers de la Vanoise, des paturages très verts et des montagnes magnifiques: je profite pleinement du paysage. Ayant mon appareil photo avec moi, je fais quelques clichés: quelques concurrents me dépasseront lors de mes prises de vue mais j’en ratrapperai certain plus tard lors des descentes. Plusieurs passages au milieu des paturages sont délicats pour les chevilles, mais aussi pour l’orientation car les petits fagnions au sol sont durs à repérer… surtout lorsqu’on est attentif pour ses chevilles: un bénévole me signalera que les marmottes mangent ces petits fanions. Justement des marmottes, on en a vu quelques unes qui nous encourageaient en sifflant; nous avons pu appercevoir au loin également des chamois à environ 2200m d’altitude.

dscn0010.jpg 

dsc29511.jpg

Nous enchainons alors montées et descentes, pierriers et dévers. Notre périple va nous ammener à longer deux lacs de montagne plantés dans un décor magnifique.dsc29531.jpg Arrive enfin la cerise sur le gateau, nous devons courrir sur les crêtes du mont Charvet à 2500m d’altitude. Une bosse cassante doit être franchie ou l’on prend 300m de D+: on s’aide des bâtons, les cuisses chauffent, le souffle est court et je pense que le manque doxygène se fait légèrement sentir…Je m’hydrate et m’alimente régulièrement depuis le début, mais là c’est dur. Et je perds tout le monde de vue. Heureusement, en haut le plaisir de la montagne prend à nouveau le dessus sur la fatigue : on court pendant quelques kilomètres sur des crêtes. Le vide à droite et à gauche, un relief très escarpé, impossible d’envoyer mais on peut trotinner, je récupère donc un peu. Le sol est indescriptible : l’érosion a laisser des traces sur la roche, il faut faire très attention aux appuis.dscn0018.jpg

La partie sur l’arrête terminée, on plonge dans la vallée. C’est un petit sentier qui zigzag en S en pleine forêt, qui nous fera engloutir 75 % de la descente. Là j’apprends à mannier mes bâtons en descente, je descends assez vite, j’ai presque l’impression de voler et un sentiment de liberté m’envahie: je dépasse quelques concurrents et me prends quand même deux bonnes gamelles sans gravités. Au pied de la descente on longe un torrent et on arrive au dernier ravitaillement ou on nous annonce qu’il reste 5km avec des petits faux plats qui font mal aux pattes. A 200m de l’arrivée, je loupe une bifurcation et me retrouve au milieu de touristes qui étaient incapables de me signaler le chemin a prendre. Après avoir tourné un peu en rond au milieu des promeneurs et avoir perdu 2 places, je reprends le circuit et franchi l’arrivée à la 23ème place: satisfait de mon trail et avec des images plein la tête…

Pour finir la journée, Gigi qui s’était alignée sur le 16km, prend la 2ème place dans sa catégorie et monte sur le podium.dscn0024.jpg

Ainsi se termine une belle journée ensoleillée à la montagne…

 

 

Laisser un commentaire